Succeed or die, …fast!

Succeed or die, ….fast! TheFamily.

Cette phrase, on pourrait presque dire ce mantra, répété à l’envie par Oussama Ammar dans les vidéos de Startupfood, fait partie de la mission poursuivie par TheFamily vis à vis des start-ups qu’elle accompagne: les aider à rencontrer leur marché, ou à passer à autre chose, le plus rapidement possible.

Smartisgourmet est une place de marché avec pour double mission: 1/ d’apporter une clientèle complémentaire aux établissements gastronomiques, et 2/ de permettre à un nombre de personnes croissant d’accéder à la cuisine de l’excellence.

La plateforme développée a séduit les professionnels auxquels elle a été présentée, mais n’a malheureusement pas trouvé un écho suffisant auprès des clients. Malgré l’étude de street marketing ciblée très positive réalisée en octobre 2014, les faits nous montrent qu’il y a une distance très (trop) importante entre les intentions et les actes d’achat d’une expérience gastronomique.

En nous positionnant dernièrement sur les ventes lastminute, nous avons souhaité élargir notre pannel de partenaires pour répondre à cette problématique. Cependant, les professionnels intéressés sont majoritairement ceux déjà présents sur des plateformes comme Groupon ou LaFourchette. Quelle valeur ajoutée apporter alors? Toujours plus de remise? Cela a ses limites, et d’ailleurs les professionnels de la restauration ont déjà commencé à s’adapter à ce goût pour les intermédiaires et les “bons plans”.

Preuve en est le nombre croissant de Bib gourmands au guide Michelin: la promesse d’une cuisine de qualité à un prix raisonnable: exit les nappes, l’argenterie, les produits dits nobles, etc; l’essentiel est dans l’assiette, et ceux qui parviennent en même temps à soigner le design et l’atmosphère de leur établissement ne désemplissent pas.

Par conséquent, je dois reconnaître que nous avons échoué dans notre mission. Alors peut-être pensez-vous que cela est trop précipité, que nous n’avons pas suffisamment persévéré.

Si c’est le cas, quelques remarques:

  • Tout d’abord, on ne se bat pas contre un marché, on s’y adapte. Il gagne, systématiquement. Ou alors on le crée, mais tout le monde ne s’appelle pas Steeve Jobs.
  • Ensuite, je n’ai personnellement pas les ressources suffisantes pour poursuivre un travail de longue haleine. J’avais besoin de données du marché suffisamment positives à court terme pour lever des fonds qui nous auraient permis de persévérer. Et qui sait, peut-être, continuer, s’adapter, trouver la formule magique, et finalement rencontrer le marché?
  • Enfin, j’ai une bonne nouvelle pour vous: la plateforme Smartisgourmet est à vendre! :) Elle est fonctionnelle, simple d’utilisation, a séduit les professionnels à qui elle a été présentée, et nous sommes enclins à vous la céder à un prix intéressant (stephane@smartisgourmet.com pour plus d’informations).

Sébastien et moi souhaitons remercier tous ceux et toutes celles qui nous ont fait confiance dans cette aventure entrepreneuriale: les restaurateurs, les investisseurs, les startup de l’univers food, les contributeurs de nos campagnes de financement participatif Kisskissbankbank (d’ailleurs, je dois prendre le temps d’envoyer les contreparties, ce sera fait d’ici à fin juillet) …. et tous ceux que j’oublie bien involontairement: avec vous et grâce à vous, nous avons beaucoup appris grandi, et sommes passés par toute une palette d’émotions intéressantes.

Et pour ceux parmi vous qui se demanderaient ce que Sébastien et moi allons devenir:

Séabstien va sans doute continuer à lancer des side-projects en plus d’être salarié, jusqu’à ce que l’un deux décolle, ou que l’un parmi vous lui fasse une proposition qu’on ne peut pas refuser. C’est un gros bosseur, intelligent, fiable et agréable, je vous le recommande :)

Pour ma part, j’ai donné une nouvelle “réorientation avec ma carrière” (j’adore cette formulation). Je suis dorénavant en charge d’accompagner et de veiller au business development exponentiel de la start-up Starofservice, qui a pour mission de vous mettre en relations avec les bons professionnels pour vos projets personnels, et pour ambition de devenir l’Airbnb du Service. C’est une jeune pousse qui a elle bien rencontré son marché, est en pleine phase d’ascension, et se donne les moyens de ses ambitions. L’aventure entrepreneuriale continue donc, et ça me va bien ainsi.

Sébastien et moi vous souhaitons plein de bonnes et belles choses.

Amitiés gourmandes,

Stéphane et Sébastien.
L’équipe Smartisgourmet.

Pivot or not pivot?

Cher amoureux (Chère amoureuse) du plaisir pris autour d’une bonne table,

Le mois passé a été riche en évènements et en rebondissements pour smartisgourmet.

Après avoir achevé avec succès deux campagnes de crowdfunding (WeloveGastronomie et ChefsLoveGastronomie), nous être rapproché de l’accélérateur de start-up TheFamily, nous avons eu la chance de vivre une formidable soirée de lancement dans un restaurant étoilé (plus de détails ici et pour les curieux).

Mais après une fête, il y a parfois la gueule de bois. Pour nous, elle avait même commencé un peu avant la fête. Les tests réalisés avec la plateforme nous ont montré qu’il y avait une distance (trop) importante entre les intentions d’achat exprimées lors de notre étude de marché, et l’acte d’achat le moment venu.

Que cela nous plaise ou non, le marché de la gastronomie ciblé, ne correspond pas suffisamment aux réalités d’achat des clients pour en faire une activité dédiée. Or, on ne se bat contre un marché : il gagne systématiquement.

Home Juin 15

 

En conséquence, nous avons retravaillé notre proposition de valeur.

Smartisgourmet est le partenaire privilégié des restaurateurs de qualité pour vendre leurs couverts disponibles au dernier moment. Sans abonnement, ni système de commissionnement d’aucune sorte.

Pour le client, Smartisgourmet devient la plateforme où il bénéficie d’une offre exclusive : 50% de remise sur l’addition.

Pour les établissements gastronomiques, une remise adaptée à leur structure de coûts sera proposée, sans toutefois toucher à la proposition de valeur vis-à-vis du client : bénéficier de l’offre la plus attractive du marché.

Les premiers partenariats avec les restaurateurs sont déjà établis, nous démarrons cette nouvelle activité à Lyon et sa région la première quinzaine de juillet.

Amitiés gourmandes,

Stéphane & Sébastien

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”Mark Twain

 

Pitch de la Soirée de lancement.

Date et Lieu: 28 mai 2015, au Charlemagne (restaurant étoilé à Pernand Vergelesses, Côte d’Or)

Illustration visuelle de l’effet produit par le Pitch: Avant / Après.

Avant le Pitch11009946_1636031779945413_7231777315161912956_o

 

Après le pitch

11270616_1636028966612361_3825704321912812683_o

 

Bon, je reconnais que c’est peut-être davantage l’excellent buffet préparé par Laurent Peugeot et son équipe, accompagné des flacons adéquats, ainsi que la qualité des échanges entre les personnes présentes, qui ont produit cet effet. Sans oublier la Sharingbox, un concept formidable pour éviter d’avoir des évènements guindés, apporter joie et convivialité.

Voici les notes que j’ai utilisées pour prononcer le pitch jeudi soir.

“Merci à vous d’avoir répondu présent à la soirée officielle de lancement de smartisgourmet. Nous allons passer un bon moment ensemble, et avant de passer aux hostilités, j’amerais vous dire quelques mots sur le projet Smartisgourmet, sur ses origines, et ses ambitions.

J’ai découvert la grande cuisine il y a une dizaine d’années. C’était à la table de Thierry Marx, qui officiait alors aux cuisines du chateau Cordeillan Bages, à Pauillac. Ce fut pour moi une révélation: je ne soupçonnais pas qu’on puisse prendre autant de plaisir à table. Depuis, j’ai pris goût à ces établissements et à cette cuisine d’exception, autant que mes moyens le permettent.

“La gastronomie est l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur.” a dit le sociologue Théodore Zedlin. Je trouve cette définition très juste, j’ai souvent pu vérifier que procurer du plaisir aux convives est une motivation essentielle chez les cuisiniers.

Une expérience professionnelle dans les ventes privées m’a donné l’opportunité de cotôyer ces chefs, de mieux connaître leur métier, d’expérimenter leurs coups de gueules légendaires également, et au final, j’ai acquis beaucoup de respect pour ces artistes qui nous régalent.

J’ai aussi pu réaliser combien leur métier qu’ils exercent est exigeant, difficile, indépendamment de leur talent. Combien de fois m’est-il arrivé de constater avec tristesse, que la brigade d’un restaurant  était plus nombreuse que le nombre de couverts servis lors d’un service.

C’est également ce qu’exprime Stéphane Bellon dans son ouvrage “Gastronomie et hôtellerie Secrets de cuisine…les nouveaux enjeux”, Eyrolles, 2012
“Combien existe-t-il de chefs ultra-talentueux qui ne s’en sortent pas économiquement? C’est la problématique de l’art en général: certains artistes reconnus sont entrés dans un système marchand, où la galerie est le palace, tandis que d’autres artistes inconnus meurent de faim…Sachons reconnaître ces artistes…et tenter de leur permettre de vivre de leur art.”

Aider ces artistes à vivre de leur art est une de mes motivations profondes pour Smartisgourmet.

Encore faut-il que cela corresponde à un marché. Parmi les 1800 établissements gastronomiques que compte la France, avec un taux d’occupation moyen de 55%, ce sont 10,5 Millions de couverts invendus chaque année, et 1,2 Milliards € de CA incrémental perdu pour les restaurateurs (Cela représente 25% d’un marché mondial)

Nous avons donc un marché, avec un réel désir de gastronomie côté clients, un besoin exprimé du côté de l’offre pour les professionnels.

Les 2 fondateurs de SIG entourent Laurent Peugeot

 

Nicolas Isnard et Stéphane

Créer une entreprise, ce sont aussi des moyens, des hommes, des rencontres:

– Sébastien tout d’abord, qui a accepté de me suivre dans cette aventure, et sans qui elle n’aurait pas été possible. C’est lui qui a tout programmé, avec un travail en parallèle, une famille dont il prend soin, en un mois d’avance sur le délai annoncé.

Merci pour ton investissement Sébastien. En plus de ses compétences avérées en développement informatique, Sébastien a de multiples talents (caricatures, passion pour la F1 et le cinéma), il s’agit d’une belle personne et je vous invite à faire sa connaissance au cours de la soirée.

– Des chefs qui m’ont fait confiance alors qu’il n’y avait rien d’autre qu’un concept: Auberge de la Charme (Nicolas, David, Jean-Benoit), Laurent Peugeot,… et d’autres (15 lettres d’intention de chefs étoilés) Pareil, sans votre adhésion, pas possible.

– Qq investisseurs de la première heure, dont nous avons ici un représentant. Merci David.

– Et puis dernièrement, il y a eu TheFamily, … la meilleure structure d’accompagnement des startups vers le succés en France. Il m’a fallu 8 mois et de multiples tentatives pour obtenir un rdv avec un Partner, mais cela a marché et en vaut la peine. Après 2 ans d’existence, les sociétés qui ont intégré TheFamily bénéficient déjà de 17% des fonds levés par les startup en France, et plusieurs d’entre elles sont valorisées plus de 100 Millions d’€.

Smartisgourmet s’inscrit dans cette dynamique d’innovation digitale et entrepreneuriale.

Accueillir TheFamily au sein de notre projet lui offre un véritable coup d’accélérateur. Ce que je pensais réalisable d’ici 1 ou 2 ans, va voir le jour d’ici la fin de l’année.

The Family Logo

Nous ouvrons aujourd’hui une plateforme qui va aider les restaurants gastronomiques à bien vendre leurs couverts disponibles, moyennant une remise sur l’addition, négociée avec le client. En l’essayant, vous constaterez que le parcours client est différent de ce que vous pouvez connaître. J’espère qu’il vous plaira, nous l’avons voulu ludique.

Après mûre réflexion, nous avons décidé de gratuitement mettre à la disposition des restaurateurs cet outil. Il leur suffit pour cela de me contacter (stephane@smartisgourmet.com), la configuration et la prise en main sont simples et rapides.

Les deux premiers partenaires présents sur la plateforme sont Le Charlemagne et L’Auberge de la Charme, leur nombre va augmenter au fil des semaines, ainsi que les régions où nous serons présents.

En parallèle, nous travaillons déjà à la v2 de l’outil, une véritable plateforme de YieldManagement au service des établissements gastronomiques.

Il ne s’agira alors plus seulement de proposer des remises, comme le proposent actuellement ous les sites de ventes privées, de deals, ou les plateformes de réservations en ligne. Nous serons capables d’ajuster le prix en fonction de la demande, à la baisse, comme à la hausse, de façon à optimiser la marge dégagée par les restaurateurs. Cet Outil sera simple, il sera utile, et il sera efficace.

On estime à 7% la hausse des revenus attendus pour ceux qui adopteront notre solution de Yield Management.

La Baseline de Smartisgourmet “La Gastronomie, à tout prix!” prendra alors tout son sens.

Mais pour l’heure, je vous propose de nous diriger vers cet excellent buffet préparé par Laurent Peugeot et son équipe, pour aller goûter à cet art de créer le bonheur grâce à la nourriture qu’est la gastronomie.

Encore merci pour votre présence, et je vous souhaite de passer une excellente soirée.”

Et la soirée fut bonne :)

11312783_1636036019944989_7668100160729083207_o